Avis concernant le dernier permis de rattrapage d’Adventure Valley. Appelons un chat un chat !

Partageons !

Image entête Wikipedia common

Voici l’avis rendu à la commune à ce sujet
L’avis pour cette demande s’ajoute à l’avis de décembre 2021

Il est plus court cette fois.

Collège des Bourgmestres et Echevin.e.s
Rue Basse Cours 13
6940 Barvaux
C/O michele.thomas@durbuy.be

Concerne : Adventure Valley, Rome 1 à 6940 Petithan
Permis unique de régularisation.

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-dessous notre avis concernant cette demande de permis.

Historique

Une demande de permis unique de régularisation a été introduite en 2021. nous y avons répondu le 24 novembre 2021.
Aujourd’hui, le constat n’a pas changé.
Cette société a un comportement irresponsable concernant l’environnement et les changements climatiques.
Son projet est très différent de celui présenté au collège et donc au conseil communale en 2016
Lors de la présentation de l’entreprise et de ses projets, courrier du 20 décembre 2016 signé de Bart Maerten COE de la Petite Merveille, envoyé au collège communal, je lis /

« Tous nos projets se feront en collaboration avec la Commune, la Région Wallonne et le

voisinage. La législation urbanistique et environnementale sera suivie à la lettre.

Nous essayons de travailler un maximum avec des entrepreneurs de notre commune et de

la région.

Une étude sur la mobilité autour de notre projet est en cours.

Notre projet est un projet pour le futur et écologique. Nous avons l’ambition pour 2020 d’être

à 100% indépendants en énergie (panneaux solaires etc.) »

Aujourd’hui force est de constater que tout cela n’est que promesses non tenues.

Remarques

  • Par son inaction climatique, le collège est solidairement responsable de la dégradation des conditions de vie des habitants de Durbuy, dégradation due aux changements climatiques. Ils n’a pas mis en place des mesures permettant de réduire les GES sur le territoire qu’il gère.
  • Les changements climatiques sont aujourd’hui avérés. La responsabilité Humaine également.
    Il y a eu 1460 décès en Belgique en 2020 à cause du réchauffement climatique. (Statistique officielle) Ces 1460 décès font partie des 12.000 morts provoqués par la mauvaise qualité de l’air en Belgique.
    Des pics à 41° en juillet 2022, des nappes phréatiques en mauvais état, l’Ourthe à son niveau historique le plus bas à deux reprise durant l’été 2022, une sècheresse historique bien pire qu’en 1976 car liée à des anomalies mondiales 
  • Nous avons du mal de ne pas parler des inondations qui ont touché l’Europe, de la Turquie au Pays-Bas, du Royaume Uni à l’Autriche en 2021 et dont Durbuy fut également victime. 

    Dans le rapport d’ Antimo Perretta CEO d’AXA en Europe et en Amérique Latine concernant l’été 2021 (https://www.axa.com/fr/insights/inondations-de-2021-en-europe-un-an-apres)

    « L’été dernier, ce sont des inondations sans précédent qui se sont abattues sur la Belgique, l’Allemagne et le Luxembourg. En Allemagne, on déplore près de 200 morts et des milliers de clients AXA personnellement touchés. En Belgique, ce sont plus de 40 personnes qui ont perdu la vie, et 26 000 maisons qui ont été détruites. Quant au Luxembourg, de nombreux clients d’AXA ont subi des pertes après des heures de crues et de pluies torrentielles, provoquant les plus grosses pertes d’assurance de toute l’histoire de ce petit pays. Sur l’ensemble de l’Europe, le total des pertes d’assurance dues aux inondations est estimé à plus de 12 milliards de dollars, ce qui fait de cette catastrophe naturelle l’événement le plus coûteux de 2021 au niveau mondial. »
    L’utilisation des énergies fossiles est partout pointée du doigt.
    Continuer à utiliser du GAZ comme le fait cette société est simplement assassin.

  • Aujourd’hui, aucun doute n’est permis sur la cause des modifications climatiques. Dans le même rapport, je lis également :
    « Mais l’été dernier a également été l’occasion de tirer quelques enseignements concernant les impacts réels du changement climatique. Les experts, notamment dans le sixième rapport d’évaluation publié récemment par le Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), prévoient une augmentation dramatique de la fréquence des inondations de grande ampleur en Europe. A mesure que l’atmosphère se réchauffe en raison du changement climatique, elle retient davantage d’eau, ce qui risque d’entraîner des précipitations bien plus importantes en cas de tempête. Par ailleurs, le jet-stream est susceptible de ralentir ou de modifier sa trajectoire, provoquant des tempêtes de plus longue durée. Résultat : une combinaison implacable de pluies plus abondantes sur de plus longues périodes. » 

    Les communes ont les outils nécessaires pour guider les entreprises vers une plus grande sagesse climatique et l’utilisation d’autres énergies .
    En ne le faisant pas, elles violent les articles 2 et 8 de la Convention européenne des droits de l’homme. Ces articles traitent du « droit à la vie » et du « droit au respect de la vie privée et familiale». C’est un droit de l’homme d’être protégé contre un réchauffement climatique dangereux.
    Conclusion

    Au delà des principes d’équité qui ne sont pas respectés lors de travaux importants effectués sans permis, comme c’est le cas pour Adventure Valley.
    Considérant les arguments contenus dans le document daté du 24 novembre 2021 sont toujours valables même si la commune n’en tient pas compte (Document ci-dessous)

Considérant les manquements à ses engagements (de la Socété Adventure Valley) lors de ses négociations en vue de l’achat du Bois de Chapli et de la Prairie « Devant Rome » et sans doute également de la Terrasse du Jean De Bohême vendue à Marc Coucke en décembre 2016 (Voir extrait sous rubrique Historique).

Considérant l’influence strictement négative qu’a cette société sur la production de GES régionaux et en particulier via son système de chauffage au gaz.

Considérant l’urgence climatique

Nous demandons que cette installation soit refusée et remplacé par des installations d’énergie renouvelable correspondant aux engagements de 2016.

Bernard Adam et Chantal Rossignon le 09 octobre 2022


Partageons !
Author: Bernard Adam
Cuisinier à la retraite

Laisser un commentaire