Climat: Désinformation et fake news dans la communication des politiques – acte1

Partageons !

Peu importe le parti ou les opinions politiques.
ce qui gène ici c’est le message…

1- C’est un toute boîte publicitaire  et il est expressément marqué sur ma boîte que je ne désire pas recevoir ce type de publicité. (Publicitaire et polluant)

2- La présentation: le débat (Libres débats ? il n’y a pas de débats non libres  😆 )
Le titre L’agriculture en pleine mutation. Le problème vient de l’image du fond.
Une vigne gérée par une machine.
C’est de la désinformation. Le territoire Wallon ne sera jamais couvert de vignes, car inadapté à cette culture.
C’est également une forme de fake news, càd d’information tronquée. En effet, cette image induit l’acceptation du réchauffement climatique qui pourraient permettre à l’agriculture de se tourner vers d’autres cultures. idyliques, ensoleillées et vinifiables . Ne faisons rien, tout baigne !

3- on passe au verso:
La question posée constitue une forme de désinformation car elle n’est pas spécifique à l’agriculture.
La transition écologique est (définition du dico Larousse https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/transition/79157#11109643): ensemble des changements imprimés au modèle économique et social dans le but de répondre aux exigences du développement durable et de réduire l’empreinte écologique de la société.

4- Le texte qui suit pose de gros soucis éthiques.
Les affirmations y sont gratuites et sans fondement.
Les citadins pensent-ils sérieusement ça ? (revenir à l’agriculture de nos aïeuls)
L’agriculture intensive doit rester la norme: C’est une fake news car elle ne définit pas ce qu’est cette agriculture.
Ainsi, la permaculture est également de l’agriculture intensive.

5- Enfin, les solutions proposées l’IA, le GPS, la mécanisation etc constituent une désinformation car elles oublient les pesticides, les pollutions et les GES émis par cette agriculture …  19 % des Gaz à effet de serre.
Ces solutions ne parlent pas non plus du gaspillage alimentaire généré par cette agriculture. 30% de la production gaspillée dans le monde.
Elles ne répondent pas non plus au titre de la réunion, “transition écologique = ensemble des changements imprimés au modèle économique et social dans le but de répondre aux exigences du développement durable et de réduire l’empreinte écologique de la société”

Cette pub est un bel exemple de la désinformation politique.


Partageons !
Author: Bernard Adam
Cuisinier à la retraite

Laisser un commentaire