source site internet ONU

La perception “tronquée” des risques de l’humanité face aux changements climatiques anéantit les progrès mondiaux dans une “spirale d’autodestruction”, selon un nouveau rapport de l’ONU

Partageons !

Le titre est long mais parlant.

Le monde pourrait annuler les avancées sociales et économiques et faire face à 1,5 catastrophe par jour d’ici 2030, selon le rapport d’évaluation mondial phare de l’ONU.

26 avril 2022, NEW YORK / GENÈVE – L’activité et le comportement humains contribuent à un nombre croissant de catastrophes à travers le monde, mettant en danger des millions de vies et les gains sociaux et économiques, avertit un nouveau rapport de l’ONU.

Le Rapport d’évaluation mondial (GAR2022), publié par le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNDRR) avant la Plateforme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe en mai, révèle qu’entre 350 et 500 catastrophes de moyenne à grande ampleur ont eu lieu chaque année sur les deux dernières décennies. Le nombre de catastrophes devrait atteindre 560 par an – soit 1,5 catastrophe par jour – d’ici 2030.

Le GAR2022 attribue ces catastrophes à une perception erronée du risque basée sur “l’optimisme, la sous-estimation et l’invincibilité”, qui conduit à des décisions politiques, financières et de développement qui exacerbent les vulnérabilités existantes et mettent les personnes en danger.

“Le monde doit faire davantage pour intégrer les risques de catastrophe dans notre façon de vivre, de construire et d’investir, ce qui entraîne l’humanité dans une spirale d’autodestruction”, a déclaré Amina J. Mohammed, vice-secrétaire générale des Nations Unies, qui a présenté le rapport au siège de l’ONU à New York.”

” Nous devons transformer notre complaisance collective en action. Ensemble, nous pouvons ralentir le rythme des catastrophes évitables alors que nous nous efforçons d’atteindre les objectifs de développement durable pour tous, partout.”


Partageons !
Author: Bernard Adam
Cuisinier à la retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =