Dossier concernant la construction d’une seconde résidence en zone boisée et agricole à Warre

Partageons !

Une hérésie climatique et environnementale.
Bien entendu, le collège va dire oui, les arbres sont “certainement malades” et la parcelle inutile puisqu’elle ne rapporte pas d’€ à la commune.
Pourtant ce type de terrain fournit un nombre important de services à la collectivité: l’épuration de l’air, la fonction de puits de CO2 dont on a bien besoin, le maintien d’une humidité relative plus importante en cas de surchauffe, le maintien d’une diversité des vivants, qu’ils s’agisse de plantes, bactéries, microbes, ou autres éléments de la faune et de la flore, une bonne gestion de l’eau, du ruissellement en particulier, un parcours normal vers les réserves d’eau (Nappes) etc.

Bref!

Voici le reportage en image effectué ce matin à la maison communale concernant ce dossier.


Partageons !
Author: Bernard Adam
Cuisinier à la retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 2 =