Encore un record de chaleur océanique en 2021. Après 2017,2019, 2020…et celui-ci c’est le grand saut

Partageons !

Le classement ci-dessous montre les cinq années les plus chaudes pour l’océan mondial depuis 1955.
Les valeurs du contenu en chaleur sont des anomalies pour les 2000 m supérieurs en unités de ZJ par rapport à la moyenne 1981-2010.

Rang Année IAP NCEI
1 2021 235 227
2 2020 221 211
3 2019 214 210
4 2017 202 189
5 2018 195 196

Le réchauffement plus marqué des océans dans les couches supérieures par rapport aux eaux profondes a provoqué une augmentation de la stratification des océans au cours du dernier demi-siècle. Avec une stratification accrue, la chaleur du réchauffement climatique pénètre moins efficacement dans l’océan profond, ce qui contribue à un réchauffement supplémentaire de la surface. Le réchauffement de l’océan réduit l’efficacité de l’absorption du carbone océanique et laisse plus de dioxyde de carbone dans l’air.

En outre, le réchauffement climatique entrave les échanges verticaux de nutriments et d’oxygène, ce qui a un impact sur l’approvisionnement alimentaire de l’ensemble des écosystèmes marins.

source global climat

Mais rien de tout ceci ne peut émouvoir nos élus.


Partageons !
Author: Bernard Adam
Cuisinier à la retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 4 =