Relevé des particules fines à Grandhan-pollution de l'air-PM10 et PM2.5 - Le pays de Durbuy ASBL
Partageons !

La présence des particules fines est due à l’activité humaine ou naturelle,(Volcan par exemple mais bon 🙄 )
Fours à bois, barbecues, moteurs…bref presque tout ce qui est brûlé produit des particules fines mais également l’usure des pneus, des disques de frein etc
En +/- grandes quantités.

Les PM 10 sont des particules en suspension dans l’air dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres, d’où leur nom anglais de particulate matter 10, ou PM 10 en abrégé.

D’origine naturelle (érosion, volcanisme…) ou anthropique (fumée, usure, etc.), ces particules demeurent plus ou moins longtemps dans l’atmosphère. Les plus grossières (supérieures à 2,5 micromètres) retombent assez vite, tandis que les plus fines peuvent rester plusieurs jours en suspension et parcourir des milliers de kilomètres.

Étant donné que plus les particules sont fines et plus elles sont dangereuses pour la santé, les PM 10 sont subdivisées en catégories de particules plus petites :

  • les PM 2,5 (particules fines inférieures à 2,5 microns) ;
  • les PM 1 (particules très fines inférieures à 1 micron) ;
  • les PM 0,1 (particules ultrafines inférieures à 0,1 micron) ou nanoparticules.

Ces particules sont de plus en plus prises en compte par les politiques de santé publique et les réglementations, au fur et à mesure que leur toxicité est révélée (amiante, hydrocarbures aromatiques polycycliques…) et que les moyens de mesures se perfectionnent.
Seuils critiques: (source OMS)

Matières particulaires fines (PM2.5)

10 μg/m3 moyenne annuelle
25 μg/m3 moyenne sur 24 heures

 


Partageons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six ÷ one =