C'est un peu ce que disent les partis au pouvoir lorsqu'ils se présentent pour renouveler leurs mandats.
C'est sans compter sur les structures qui changent...

Politique et finance sont font bon ménage depuis quelques décennies.
Et au moment de la chute de Dexia, la commune de Durbuy a versé, à fond perdu, une belle grosse somme pour sauver "sa banque". 
Bel et inutile effort du Bourgmestre très mal inspiré ce matin-là.

Dire que tout continue, que tout est immuable, c'est une bêtise.
Les choses changent et l'histoire du groupe Dexia en 2008 devrait inspirer nos candidats.
Dexia groupe Franco-Belge, était spécialisé dans les prêts aux communes, ce qui lui garantissait une belle stabilité et de confortables bénéfices.
En 2000, Dexia rachète la compagnie américaine FSA (Financial Security Assurance Inc.). FSA travaille dans le même champ que Dexia puisqu'elle garantit les emprunts réalisés par les municipalités aux Etats-Unis.
Tout va bien !
La FSA va s'intéresser à un autre marché. La garantie des crédits Subprime.
Lorsque le système s'effondre, en 2008, la FSA se trouve devant le gouffre financier de crédits impayés et de maisons impossible à vendre.
Dexia tombe, engluée dans le marasme financier de sa filiale américaine.
Les états doivent refinancer la banque à plusieurs reprises et aujourd'hui encore l'affaire Dexia plombe encore notre politique publique.
Tout va mal !

Demain ne sera pas pareil qu'hier.
Les changements s'annoncent profonds. 
Ce seront des décisions Mondiales, Européennes, Fédérales ou régionales. Ce seront des changements dans le mode de vie des habitants, qu'il faut anticiper.
L'exemple actuel : le prix du diesel n'a jamais été aussi élevé et la facture de d'énergie d'un ménage moyen va augmenter de 270 € à 400 € suivant le cas de figure en 2019. (ET pour la Commune, à combien se monte la facture ?) Si demain, ces ménages "radinaient" sur les virées touristiques, les petits WE dans les gîtes ou en amoureux ? 
Quel serait l'impact sur les emplois touristiques ?


Que ferez-vous, si vous n'avez pas prévu de plan B pour notre commune ?
A Durbuy, la majorité des revenus sont + faibles que la moyenne. L'augmentation des énergies va faire exloser la pauvreté. Vous en niez toujours l'existence. Que ferez-vous ? Qu'avez-vous prévu ?

La population attend des réponses.


Changeons