Les emplois à Durbuy.
Tout le monde en parle.
Nous savons qu'il y a une fuite de la population des 25-45 ans diplômée bac +3 et plus.
Nous savons également que cette fuite est amplifiée par le prix de l'immobilier (trop haut), le manque d'emplois correctement rémunérés adaptés à cette tranche d'âge.

La structure de l'emploi est anormale avec un grand nombre d'indépendants, souvent à temps partiel.
Le pourcentage d'emplois sur la commune par rapport à la population est faible, 44% contre 63% à Marche et 54% pour la province.
Bref, ce n'est pas du gâteau !


Mais, il y a tout de même l'espoir d'une diversification économique. L'actuel "tourisme de masse" est une gène, mais si les pouvoirs publics (la commune) voulaient bien investir dans les métiers d'avenir, alors, le coup est faisable.

Pour rappel, le forem a publié, il y a quelques jours, la liste des métiers d'avenir. En ruralité, tout n'est pas possible, mais les circuits courts agricoles, les spécialistes en isolation, les énergies vertes, les conseillers en énergie, les facilitateurs en économie circulaire, les testeurs de logiciel tiennent le haut du pavé.
Peu d'emplois d'avenir dans le tourisme par contre !

Il faudrait dès lors pousser les démarches photovoltaïques et éoliennes, les isolations des anciens bâtiments, une meilleure gestion des énergies par les particuliers et les administrations, promouvoir l'économie circulaire. etc.
Il y a du travail, mais tout est encore possible

Nous sommes pour ! Pas vous ?

 Liste des emplois de demain....