Les canettes, les pets et autres bouteilles de soda encombrent les fossés, les filets d'eau, les bords de route... Hé oui.
6.000.000 d'euros pour ramasser + une belle somme en pub pour "sensibiliser... Beaucoup d'argent pour ne jamais régler le problème de fond.
Cette politique réduit l'impact, mais pas l'existence des déchets. Pourtant, il n'y en a pas de meilleurs que ceux qui n'existent pas
Pourquoi ces objets sont-ils partout ? Comment en réduire le nombre. D'autres pays, bien plus libéraux que nous, ont résolus le problème... En faisant payer les vidanges.(Consigne)
L'Allemagne par exemple. Cette bouteille d'eau en plastique achetée 0,11 € pièce se retrouve à la caisse avec une vidange de 0,25 € et coûte 0,33 €. 


Autant dire qu'il en traîne peu et que celle qui pourraient se retrouver dans la nature sont ramassées par les gamins pour être rendues en magasin.
6.000.000€ suffiraient sans doute pour financer une telle mesure, et même s'il en fallait 3 fois plus, les budgets déchets des communes s'en trouveraient également allégés.
Les taxes communales également.


Faut simplement une volonté de changer de point de vue. Supprimer la source des déchets !

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

Cet article a été rédigé par Bernard Adam sur base des suggestions de Monsieur Gérard Lombet, que nous remercions.
Alors que les commerces ferment un à un à Barvaux et que les cellules commerciales vides, petites et grandes, se multiplient...!

gare de Barvaux
-------------------------------------

Barvaux a connu son heure de gloire avant la fusion des communes.
Ce petit bourg, commerçant et dynamique, était le centre touristique et commercial régional (Durbuy n'était qu'une anecdote...), le centre logistique de Belgacom, un centre de tri postal, une justice de paix, bureau du cadastre, une grande surface au centre et de multiples commerces dans la grand-rue.
Tout a lentement disparu après l'arrivée du CDH au pouvoir. (je n'invente rien)
Mauvais choix stratégiques, mauvais aménagement, manque d'entretien et politique privilégiant les investissements dans Durbuy Vieille ville au détriment des villages et des centres "historiques".
Si le notaire Ledoux s'était installé à Barvaux, Durbuy serait toujours comme dans les années 60.


Le mal est fait.
Lorsqu'on interroge les jeunes de Barvaux, ils trouvent l'environnement dégradé, peu agréable, le village pas propre...Barvaux morne village !
Pas propre ?

Nettoyons.
Nettoyons les murs crasseux du parking de la place du Marché
Et ceux du pont sur l'Ourthe
La rampe d'accès au parking est à maçonner. 
Une petite couche de bitume et un marquage au sol pour gagner quelques places de parking sur la même place.
Des fleurs au pied des arbres. Des plantes grimpantes, des vivaces...
Des poubelles propres et vidées chaque jour.
Des rues brossées et entretenues régulièrement.
Le long de l'Ourthe, quelques "personnages" pour rappeler le prestigieux passé de Barvaux.

Les ruelles, les placettes, les petits coins sympas nettoyés, désherbés et fleuri.
Tous ces immeubles vides, mal entretenus, ces entrepôts qui croulent ? Taxons les, fortement, incitons les propriétaires à leur rendre une fonction.

Entretenons ce que le passé nous a légué. Donnons vie à la place Basse Sauvenière, organisation d'évènements, marchés de terroir, jeux pour enfants, marché aux fleurs, fête de la pêche ou fête de la musique. Puisque cette place est piétonne, Monsieur le Bourgmestre, c'est votre travail de chef de police de faire dresser des procès aux contrevenants.
Que dire de la salle Mathieu de Geer et de son environnement, des pavés qui manquent, des parterres dévastés, une plaine de jeux laissée à l'abandon.. Bientôt l'ensemble pour les 1500 kayaks de LPM ?
Le tennis va déménager...

Les enfants et les jeunes n'ont plus de place pour jouer ou se réunir à Barvaux

Il y a plus de 200 places dans les parkings publics. Mais ils ne sont ni clairement indiqués ni aménagés correctement.
Mettons en place des parkings "minute" pour les clients.

Que dire également du quartier de la gare qui croule sous les poubelles, les canettes et les bouteilles en plastique.

Ouvrons les yeux ! Rendons à Barvaux son faste d'antan. Donnons à notre population ce qu'elle mérite. Du beau !
Entretenir notre patrimoine, c'est le travail de tous !


Arrêtez d'accepter les grandes surfaces à l'extérieur de la localité. Ce n'est pas de l'emploi.Pour 1 emploi dans la distribution industrielle, c'est 3 emplois directs et 2 indirects supprimés.
C'est la mort des centres...

Dire qu'il y en a encore qui pensent qu'investir 4.000.000 € dans un parking, c'est bien. On croit rêver! 

Changer ? Changeons !
 

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

Mail destiné au collège et directeur général le 31 janvier et à ce jour sans réponse.

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevins,

Vous avez autorisé le 27 avril 2016, l'abattage d'épicéas et peupliers sur la parcelle 469C (Rome)
1 . Il y a une erreur sur le numéro de la parcelle, 469E
2 . L'engagement du demandeur de maintenir en place la haie vive n'a pas été respecté. En effet, la haie a été détruite sur une longueur de ± 120m le long de la rue des Aguesses.

Nous souhaitons connaître les mesures que vous comptez prendre à ce sujet.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Échevins, nos meilleures salutations


B.Adam

 

Changer ? 

Changeons

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

Nous sommes tous avertis...notre rôle est de payer une taxe poubelle en constante augmentation depuis...10 ans.

Petite remarque à l'administration: 90% des transactions bancaires sont électroniques et la majorité des banques n'ont même plus de guichet. Demander d'utiliser obligatoirement  le bulletin est une ineptie.
Petite question au collège échevinal: quel cadeau a fait Belfius à la commune pour la pub faite par l'utilisation de son logo sur tous les bulletins de virement communaux ?
C'est de la pub cachée mais de la véritable pub.

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s