En 2012, nous dénoncions déjà le danger de l'exode rural à long terme à Durbuy.
L'écho que nous en avons reçu de tous les partis était d' une franche rigolage:" la population augmente chaque année, l'exode rural ,c'est une tribulation d'un agité.(L'agité, c'est moi)
"La population augmente, mais les jeunes s'en vont " avais-je répondu.
En 2016 la population a stagné, en 2017, nous étions 120 Durbuysiens en moins qu'en 2016
En 18 ans, la population a vieilli de plus de 3 ans, l'âge moyen passant de 39.4 à 42.8.
Dans le même temps, la part des moins de 20 ans est passée de 25.1% en 2000 à 21.95% en 2017.
Ceux qui partent, ce sont ceux qui font les enfants, les 25-39 ans. (Durbuy est largement déficitaire à ce niveau par rapport à la région)
La part des 25-29 est passée de 11% de la population à 8.2%...
Depuis 2010, le solde naturel (naissance/décès) est négatif à Durbuy.
Le solde migratoire est resté la longtemps positif grâce aux nombreux nouveaux arrivants + âgés.
Ce n'est plus vrai depuis 2 ans.
La génération des 25-39 ans continue de partir, moins d'enfants et...la région semble devenir moins attractive pour les personnes plus âgées.

Tourisme industriel ? Possible. 

En tout cas un échec politique pour le CDH qui voulait voir la population monter à 12.000 H en 2018
D'après la pyramide des âges, elle est durablement en baisse.

Changer ? Changeons !