On est jamais content.
D'autant que ces néonicotinoïdes, s'ils sont assassins pour les insectes,  le sont aussi pour les terriens
Mais voilà, une mauvaise nouvelle vient perturber ma joie. Il y a chaque année 7.000.000 de morts prématurées à cause de la pollution de l'air.
Le mot "prématuré" est  amusant dans ce cas. Comme notre destinée est de mourir, lorsqu'on décède plus jeune (que prévu ?), la mort est prématurée.
(çà ou rien, c'est pareil)

Par contre, cet article publié par l'AFP et repris par futura santé disait ceci, plus parlant:

Un décès sur six survenu en 2015 dans le monde était lié à la pollution, essentiellement à la contamination de l'air
Ce bilan représente « trois fois plus de morts que le Sida, la tuberculose et le paludisme réunis, et quinze fois plus que ceux causés par les guerres et toutes les autres formes de violence » (Y compris le terrorisme)
La pollution de l'air (extérieur et intérieur) est responsable à elle seule de 6,5 millions de décès chaque année, principalement à travers des maladies non transmissibles comme les maladies cardiaques, les AVC, le cancer du poumon et la broncho-pneumopathie chronique obstructive.
ça c'est pour la terre entière

Je continue pour l'Europe: Paru dans le journal "Le Monde" le 11-10-2017
Les chiffres donnent la mesure de l’urgence sanitaire. En 2014, la pollution de l’air a causé le décès prématuré (avant 65 ans) de 520 400 personnes dans les quarante et un pays du continent européen, dont 487 600 au sein de l’Union européenne (UE). Tel est le bilan macabre du rapport 2017 sur la qualité de l’air, publié mercredi 11 octobre par l’Agence européenne de l’environnement (AEE).
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pollution/article/2017/10/11/la-pollution-de-l-air-cause-encore-plus-de-500-000-morts-par-an-en-europe_5199226_1652666.html#UXoiXFmrvq26TFXW.99

Et enfin pour la Belgique: (Le Soir du 11/10/2017)
En Belgique, 8.340 personnes meurent prématurément chaque année en raison de la pollution aux particules fines et 1.870 à cause de la pollution au dioxyde d’azote (NO2), estime l’Agence européenne pour l’environnement.

Et là, on ne parle que des morts, pas des maladies  chroniques et autres allergies ou des handicaps lourds et coûteux.

Pourtant, il y encore chez nous des "pseudos intelligents" qui mettent en balance "emplois et morts prématurées" : "c'est une industrie polluante mais c'est des emplois pour nos jeunes !" (Des emplois qui tuent ?)
Il y en a aussi qui mettent en doute les statistiques d'un revers de la main.
Enfin, il y a ceux qui font avec "ce n'est pas si grave que çà, on exagère toujours"


"Couvrez ce sein que je ne saurais voir..."  Tartuffe, acte 3 scène 2.L' Hypocrisie selon Molière

Changeons !