La honte, il n'y a pas d'autres mots pour qualifier ce qui se passe actuellement.

La honte démocratique lorsque l'AFSCA ne met plus à jour son site internet depuis 10 jours en ce qui concerne la peste Porcine rendant impossible toute information officielle.

La honte sociale, ruiner des éleveurs, qui n'ont pas de responsabilités dans ce qui se passe. Ruiner est le mot ! Des années de travail, d'investissements personnel et en argent ou de capitalisation de savoir faire.
La honte de gaspiller ainsi de la nourriture.
La honte de la médiocrité avec des politiciens incapables de prendre des décisions qui pourraient compromettre la bonne entente avec les lobbies du porc et de la chasse.

Au lieu de résoudre le problème par l'abattage massif des sangliers, on le cache par l'abattage massif de porc.

Il est vrai que pour nos élus, un chasseur friqué vaut plus qu'un éleveur en faillite. !


Changeons

Bernard Adam 2018