Dans les plans de la liste citoyenne Changeons, figure le plan référendaire.
Ce serait une immense avancée démocratique si cette suggestion pouvait être inscrite dans les gènes du Conseil Communal.

Ces mots semblent abstraits, mais pas que. 
Par exemple, dans le village de Houmart, il y a une église en perdition. 
Le Bourgmestre veut la vendre à des copains pour un euro symbolique.
Une église est un lieu "spécial" dans un village même pour un Agnostique ou un Athée.
C'est un lieu de réunion festive ou tragique.

Il y a là 3 possibilités :

  1. Le bourgmestre fait passer la vente au conseil sans demander l'avis aux habitants...Qu'ils soient d'accord ou pas. Option actuelle
  2. Le Conseil Communal/Bourgmestre demande l'organisation d'une consultation populaire décisionnelle qui concerne la vente de l'église.
  3. La population demande une consultation populaire (avec une information complète et accès au dossier) concernant le projet, au niveau du village ou de la commune moyennant le dépôt d'une requête soutenue par 50 habitants par exemple.


L'option 1 est l'option actuelle. 
Elle n'est pas acceptable pour deux raisons. D'une part, le patrimoine commun peut disparaître sans que personne ne soit au courant et d'autre part le bourgmestre n'a aucune obligation d'information de la population.
C'est la porte ouverte aux copinages et aux magouilles.

L'option deux est plus acceptable. Une consultation populaire oblige le Conseil Communal/Bourgmestre à informer la population sur ses intentions mais la question posée peut induire d'autres situations et tronquer le débat. Par exemple, le pouvoir peut dire : si vous dites non à la vente, on laissera l'église crouler.

L'option 3 est la plus claire. Les habitants peuvent accéder à la totalité du dossier (transparence), ils peuvent poser une question + "citoyenne" tournée vers leur futur. Exemple : au lieu de poser la question,"êtes-vous d'accord de vendre l'église de Houmart" la question pourrait être "êtes vous d'accord que l'église de Houmart devienne une maison de village ?"
Peu importe alors l'identité de l'acheteur, le prix etc. Seule la finalité compte. 


Nous souhaitons mettre en place une telle procédure.
Soutenez nous !
Changeons.