×

Erreur

[SIGPLUS_EXCEPTION_DOWNLOAD_ACCESS] L'image n'est pas disponible pour le téléchargement. Vous n'avez pas les autorisations d'accès ou l'image n'existe plus.

Bonjour,

Voilà, c’est fait, depuis ce 13 septembre vers 15 h 00, la liste “Changeons !“ A été officiellement déposée au Bureau des Affaires Électorales de Durbuy, elle est conforme à la réglementation et a donc été reçue et acceptée en l’état.

Les candidats sont dans l’ordre de la liste :

  1. 1- Alain Roppe
  2. 2- Chantal Rossignon
  3. 3- Jacques Ninane
  4. 4- Christiana Speleman
  5. 5- Bernard Adam

Cette étape cruciale étant passée, nous avons encore pas mal de travail devant nous, entre autres, finir la distribution de +- 200 « Livre blanc », créer la nouvelle affiche du groupe, 2 rencontres avec les jeunes sont également à l’agenda, boucler les dossiers en cours, établir le compte-rendu du dernier Conseil communal et assister au prochain le 1er octobre, toujours être à l’écoute des doléances des personnes de l’entité et beaucoup d’autres choses encore…

Pas mal de tâches que nous accomplirons dans les temps, pour être fin prêts au rendez-vous le plus marquant de l’année, celui du 14 octobre, aller voter comme nous l’espérons, 8.893 autres électrices et électeurs de la commune.

Sincèrement,


Pour « Changeons! » 

Alain ROPPE,

Candidat aux élections communales 2018 à Durbuy.
Tête de la liste citoyenne : Changeons!
http://www.changeons.be – http://alainroppe.be
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Phone/fax : 086/21.30.05

GSM : 0496/34.59.95

.

.

Bonjour,

Notre réunion d’hier soir a été vraiment sympathique, pas trop de monde, dommage, mais cela nous a permis d’être plus attentif aux personnes venues nous rencontrer. Elles nous ont confié leur ressenti sur le village de Barvaux s/O aujourd’hui, il a été souvent cité la propreté, l’insécurité, la circulation de substances illicites et la consommation d’alcool sur l’espace public, la désertification lente, mais progressive, l’absence de la gare, le manque d’activité pour les jeunes, l’absence d’une plaine de jeux, la crèche, la mobilité et la prise en charge des enfants pour les trajets scolaires, la vitesse des voitures et camions,etc.

Force est de constater que le bilan sur l’état actuel de Barvaux est peu reluisant, il sera donc nécessaire de remédier à un ensemble de choses, d’entendre plus largement la population du village, un bien vaste chantier pour après le 14 octobre. Les personnes venues s’exprimer, ont des souhaits légitimes, par exemple, la création d’une structure de gare ouverte, des toilettes publiques, la création d’une équipe de foot, une présence policière renforcée en dotant nos policiers des moyens dont ils ont besoin au niveau du matériel, mais aussi de l’effectif. Une revalorisation du CPAS est également dans les préoccupations de la plupart des participants, etc.

Bons nombres des soucis évoqués se retrouvent déjà dans notre programme, mais ce qui ne saurait y être, ce sont les idées que nous avons récoltées, elles sont pratiques, brillantes, citoyennes et constructives.

Très prochainement, nous iront à la rencontre des jeunes dans une formule sensiblement différente, deux dates seront fixées, un mercredi et un samedi en fin de journée.

Pour agrémenter cette soirée d’échanges, du sucré, du salé, des softs-drink ont été largement proposés et appréciés, pour cela, je remercie Christiane et Bernard qui ont mis la main à la pâte.

                                                                                                          

Sincèrement,


Pour « Changeons! » 

Alain ROPPE,

Candidat aux élections communales 2018 à Durbuy.
Tête de la liste citoyenne : Changeons!
http://www.changeons.be – http://alainroppe.be
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Phone/fax : 086/21.30.05

GSM : 0496/34.59.95

.

.

En pleine campagne électorale, alors que les grands partis tardent à sortir un programme (sauf nous, notre programme est sorti en juin, mais nous ne sommes pas un parti), personne ne parle de VolDeMort. 
Le maître des ténèbres Durbuysiens n'est jamais nommé alors qu'il est l'incontournable enjeu du futur. "Celui dont on ne peut prononcer le nom" a muselé les sorciers traditionnels, oubliant les nains de jardins que nous sommes.
IL est là en permanence, pour le bruit et la pollution à Barvaux, pour l'âme perdue de Durbuy vieille ville, pour le saccage de la rivière, pour des projets fous de domaine skiable couverts et pour le plus grand parc d'attaction "nature" d'Europe.
Le changement climatique, il s'en fout. Notre environnement, il s'en tape et nous, nous les habitants, nous n'existons pas. N'existent que les sorciers et sorcières élus au Conseil des sorciers.
À quelques semaines des élections, il faudra pourtant bien en parler, de ce grand sorcier venu du nord, de ses pouvoirs.

Encore quelques jour de repos pour Harry Potter et pour "Celui dont on ne peut prononcer le nom" ?



Changeons.

Bernard Adam

Une bonne image vaut plus qu'un grand texte...

Lorsqu'un parti ne respecte même pas les règles qu'il dicte aux autres, ça donne ceci:
Une tête en trop, une !

 

 

 

Bonjour,

 

Les lundis citoyens de la liste « Changeons ».

 

Le prochain rendez-vous est fixé au 3 septembre prochain, pour cette occasion, c’est la jolie Place de Beaujeu à Grandhan qui a été choisie par les candidats de la liste « Changeons », ils se feront un plaisir de vous accueillir dès 18 h 30.

Avec eux, avec nous, vous avez la parole, venez la prendre et ainsi faire avancer la démocratie participative à Durbuy.

Le vivre ensemble commence par déjà se comprendre… Ensemble et nous sommes à votre écoute.

Très vivement, je souhaite vous rencontrer nombreux à ce rendez-vous ou le soft-drink vous sera offert, comme cela est désormais le cas lors de nos rencontres, il est souvent agrémenté d’une petite surprise gourmande.

Je n’en dirais pas davantage.

Sincèrement,

Alain ROPPE,

Candidat.

Tête de la liste « Changeons ».

Fixe 086/21.30.05

GSM 0496/345995

.

.

 

 

.

Bonjour,

La campagne pour les Élections communales 2018 est commencée depuis le 14 juillet.

Concernant l’affichage électoral pour les élections communales et provinciales du 14 octobre2018 , il me plaît à publier aujourd’hui, en forme de coup de gueule, sur l’affichage électoral sur l’entité de Durbuy.


Dans la délibération du Conseil communal du 27 juin 2018, disponible sur le site de la Ville au lien suivant https://goo.gl/UuMKAe, je lis à l’article 4 : Le placement des affiches aux endroits qui ont été réservés par les autorités communales à l’apposition d’affiches électorales

Aujourd’hui, nous sommes à 1 mois, deux semaines et 2 jours du scrutin, soit 47 jours !

Ces derniers temps, je me suis rendu à deux reprises à l’Administration communale et ils sont dans l’impossibilité de me fournir la liste des endroits ou les panneaux d’affichage sont installés sur le territoire de la commune ? Un comble ! Que dis-je, une faute majeure !

Que me faut-il comprendre, alors que partout, ailleurs, en Wallonie, entendus ce matin sur La Première (Auvio) , les colleurs sont au travail ?

Que chez nous, ce ne soit pas nécessaire est peut-être le sentiment de l’Administration, cela mettrait-il trop en péril le pouvoir en place ? Mais non, quelle drôle d’idée ! La forteresse est forte, enfin…

Alors, la majorité actuelle effectue-t-elle un travail d’obstruction à la publicité électorale de l’opposition ? Je suis en droit de m’interroger, car cette forme de présentation, par l’affichage, des listes au public est dans les exemples de la démonstration démocratique de notre système politique.

En conséquence de ce qui précède, j’envisage de saisir dans les 48 heures, la Ministre des Pouvoirs Locaux de cette grave lacune infractionnelle.

Songez qu’à ce jour, je n’ai pas encore été en mesure d’évaluer le nombre d’affiches qu’il me faut commander et serais ainsi bien en retard dans cette campagne qui devrait être « bon enfant » en ce milieu rural.

Suis-je trop naïf ? N’ai-je pas encore bien saisi toute la subtilité du « ce n’est pas moi, c’est l’autre » pour se rejeter la faute de ne pas savoir remettre cette liste d’emplacements ? Peut-être, mais attention,  il est certain et bien connu  qu’il n’est pire danger que celui qui reste à l’affût ! Et j’y suis, je vous l’assure.

Je suis un homme d’ouverture, et tenir ainsi les portes fermées en cette période d’élection majeure pour notre Cité n’est probablement pas la solution adaptée ou la réponse appropriée vis-à-vis de l’opposition en général.

J’envoie le lien de cette publication à la presse et au Directeur général de la Ville de Durbuy.

Pour « Changeons ».

Sincèrement,

.

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

 

Il y a beaucoup de choses à dire sur l'enseignement à Durbuy.
Toutes ces choses se trouvent déjà dans notre livre blanc.
Ce qui interpelle, c'est l'usage fait de ce toutes-boîtes payé par la commune, par Madame Jamagne et Monsieur Bontemps.

  • Le texte de Madame Jamagne, candidate sur " la liste du Bourgmestre" ressemble fort à de la propagande électorale, d'autant que sa photo figure en bonne place (première page hors pub) et que le texte se termine par "Merci de votre confiance..." Tout un programme.
  • Le texte de PH Bontemps est plus électoraliste encore.
    Par exemple, il justifie sa politique de grands travaux par l'augmentation de la population scolaire alors que la natalité est en chute libre à Durbuy depuis plusieurs années. (en 10 ans, elle est tombée de 2,9 % de la population à 2,3 % et que la population totale est en baisse depuis 3 ans.)
  • Ces deux textes n'ajoutent rien à l'information des habitants, l'ensemble des données nécessaires à la compréhension du projet pédagogique figurant dans le livret.

Nous pourrions déposer une plainte. Ces deux candidats savent qu'elle n'a aucune chance d'aboutir. Jérôme Sohier, avocat au barreau de Bruxelles, maître de conférences à l’Université libre de Bruxelles, écrivait dans un article concernant ces recours ceci : "il faut donc une certaine témérité aux requérants pour introduire des recours en matière d’élections communales…"

Il n'en reste pas moins que ces pratiques ne rencontre pas la demande de probité  des électeurs aux candidats.

Bernard Adam

Voilà que cette TV régionale, financée par nos impôts, prend des libertés avec la démocratie.
Les journalistes ont décidé de se passer des petites listes lors des 46 débats communaux. 
Alors que tout le monde, tout parti confondu, aurait dû monté au créneau, personne n'a bougé.
Les journalistes de TV Lux faussent l'information et manipulent la population.
C'est, semble-t-il, normal pour nos politiciens.

Les petites listes, si elles existent, c'est justement parce qu'il y a des gens qui ont des choses à dire, généralement différentes de celles qu'on entend.  
Ce sont des habitants qui veulent participer au processus démocratique.
Bien entendu que pour eux, le pouvoir n'est pas un but.
Et pour se faire entendre et voir, c'est compliqué.
Les citoyens qui créent une liste citoyenne financent intégralement leur campagne, les imprimés, les affiches, les photos, internet, la poste...

Forcément, nous sommes déçus. 
Voilà qui ajoute de l'eau au moulin de ceux qui pensent "Tous pourri" ou "la mafia politique" et bien pire encore.
Nous nous battons pour rétablir une démocratie digne de ce nom !
Visiblement, les politiciens luxembourgeois et les journalistes de TV Lux n'en veulent pas.

Encore une chose, nous sommes les seuls à avoir un programme...

Changeons

Bernard Adam

                                                                          

Bonjour,

Pour vous, habitant(es) de Durbuy Vieille Ville, certains de nos candidats vont arpenter dès demain matin 7 h 00, les rues, ruelles, venelles et autres culs-de-sac de la Cité féodale pour y déposer dans vos boites à lettres, notre « Petit Livre Blanc » qui en fait se trouve être le programme de notre liste citoyenne.

Vous aurez presque 5 jours pour l’étudier, c’est largement faisable.

Ensuite, ce sera le lundi 27 août prochain à 18 h 30, que nous aurons le plaisir de vous accueillir au Kiosque de la Ville et sis Place aux Foires.


Le soft-drink vous sera offert en guise de bienvenue, nous espérons vous rencontrer nombreux et nombreuses avec des tas de questions sur votre vision de Durbuy après le 14 octobre 2018, cette fameuse date des Élections communales.

Pour « Changeons ».

Sincèrement,

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

 

Bonsoir,

Voilà, je viens à peine de boucler mon agenda pour ce WE qu'il me faut aussi vous rappeler le rendez-vous des candidats de la liste citoyenne "Changeons" de lundi 20 août, cette fois, ce sera dans le très symphatique village de Palenge, à proximité de l'église, que nous nous rencontrerons, l'heure ne change pas : 18 h 30 à 20 h 00 si pas de prolongation.

Vous avez le temps de bien planifier cette petite assemblée conviviale ou le soft-drink vous sera amicalement offert.

Préparez vos questions, nous avons fort probablement les réponses et à défaut, nous discuterons pour faire émerger les solutions.

Allez, vivement lundi soir.

Pour "Changeons".

Sincèrement,

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

 

 

 

L' affiche virtuelle de "Changeons"... dispo sur papier...

 

Bonsoir,

Le Livre blanc de "Changeons", document essentiel de la liste citoyenne, car il s'agit de son programme politique pour les Élections communales du 14 octobre 2018, vient d'être mis à jour, avec notamment en page deux, la présentation photographique et en couleur de quelques-uns de nos candidats.es.

Le texte est disponible sur ce lien :  bonne découverte.

Pour "Changeons".

Sincèrement,

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

 

Bonjour,

Demain, les candidats de la liste "Changeons" attendrons, à Verlaine s/O, les verlainoises et les verlainois, mais également les habitants d'autres villages de l'entité de Durbuy, pour le traditionnel soft-drink du lundi, une superbe occasion de poser des questions et de lancer des suggestions en vue de la prochaine échéance électorale.

Nous serons déjà sur place vers 18 h 00 pour la mise en place, et dès 18 h 30 vos questionnements pourront trouver des réponses pour autant que vous veniez nous rendre une petite visite sur la Place Vendôme.

À demain peut-être.

Pour "Changeons"
Sincèrement,

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

 

Bonsoir à toutes et tous,

 

Lundi 6 août 2018, des candidats de la liste citoyenne Changeons ! Seront présents à Wéris, l’un de nos villages fleurons en Wallonie.

Le lieu prévu est la Place Arsène Soreil à partir de 18 h 30.

Vous aurez ainsi l’occasion de venir à notre rencontre sur votre bonne vieille terre wérisienne, à cette occasion, nous vous offrirons le soft-drink de circonstance.

L’enjeu pour le 14 octobre est important pour les communes du pays, mais tout particulièrement pour Durbuy, qui est entrée dans une phase de résilience qui ne vous aura pas échappé.

L’avenir ne doit pas se jouer sur les mots "on a toujours voté ainsi", ou encore, "c’est comme cela depuis longtemps, alors tant pis", "il paraît que tout va bien, donc..." Ou sur l'abstentionnisme, forme d'abandon, de démission ou de désespoir ?!

Non, 8.858 fois non, (8.858 étant le nombre d’électrices et d’électeurs du Canton). Notre liste citoyenne "Changeons!" représente une alternative novatrice comme il s'en crée un peu partout en Wallonie. C’est là une solution solide, constructive et pérenne pour enfin remettre le citoyen à la place qu’il a perdue depuis longtemps, en l’occurrence, lui rendre la parole, l’écouter et l’entendre, le repositionner au centre du débat politique local. Redonner à la démocratie ses lettres de noblesse, la retirer des quelques mains d’élus puissants pour la rendre à la population avec respect et dignité.

Aujourd’hui, le citoyen subit, avec nous, demain, il agira pour son bien et celui de toutes et tous.

J’espère vous rencontrer à ce prochain rendez-vous, pour débattre ensemble de nos objectifs communs pour l’Entité et si vous ne pouvez venir, d’autres réunions seront encore organisées et déjà prévues chaque lundi, jusqu’à l’échéance électorale.

Ayez, comme moi, confiance dans notre action, dans notre programme qui offre une vraie politique sociale, pour les jeunes, les adultes, mais aussi nos seniors (valides ou non). "Changeons !" C'est votre meilleur choix pour les six prochaines années et au-delà.

Nous ferons changer les choses selon vos souhaits, pour que Durbuy retrouve vraiment l’âme d’une Cité wallonne solide et représentative de ses habitants à la Province, à la Région, à la Nation.

Soyons à l’unisson.

Pour « Changeons »

Sincèrement,

Alain ROPPE,

Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

Je ne sais pas si vous savez, la campagne électorale est commencée depuis 15 jours.
Mais si, je vous jure.
Je n'ai pas trouvé trace d'affichage ou d'idées perdues. Pas de distribution de bonbons ou d'autres gadgets mauvais pour les dents des gosses. Rien !

J'ai cherché, je n'ai pas trouvé non plus d'environnement ( à part chez "Changeons), pas de vision d'avenir, pas de prospective, pas de lignes directrices pour un avenir serein. Rien !
Cette campagne, ne serait-elle qu'une bataille entre quelques hommes et femmes dans une fausse télé réalité : "Tout le monde veut prendre sa place".

Notre avenir, se résumerait-il à une histoire de personne et non de projets?. Philippe contre Laurence ? D'une vengeance à la Game of Thrones.

Mon espoir est que non. Les enjeux sont colossaux.
Les changements climatiques sont de plus en plus marqués, s'inscrivant dans la répétition et non dans l'incident. 
La dégradation de l'environnement est visible. Les pollutions sont de plus en plus marquées.
Il faut prendre des mesures drastiques et transformer cette épreuve en essai marqué.
Demain ! Que deviendra notre agriculture familiale devant ces défis ?


Des mesure de production d'énergies propres, de réduction des déchets, de l'anti-gaspi, amélioration de la mobilité vers une mobilité "propre".
Mais aussi des mesures favorisant les emplois correctement rémunérés, proche des habitants, dans des métiers performants, ceux de l'environnement, des développement des réseaux entre et dans les villes.
Créer une commune pour les jeunes, avec eux.
Transformer un tourisme qui spolie les habitants de leur territoire, en tourisme respectueux de nos traditions et de notre culture.

Il n'y a qu'une seule liste qui parle de démocratie, d'environnement et de ruralité.
IL est encore temps de la rejoindre. 
Bernard Adam