Bonjour,

Demain, les candidats de la liste "Changeons" attendrons, à Verlaine s/O, les verlainoises et les verlainois, mais également les habitants d'autres villages de l'entité de Durbuy, pour le traditionnel soft-drink du lundi, une superbe occasion de poser des questions et de lancer des suggestions en vue de la prochaine échéance électorale.

Nous serons déjà sur place vers 18 h 00 pour la mise en place, et dès 18 h 30 vos questionnements pourront trouver des réponses pour autant que vous veniez nous rendre une petite visite sur la Place Vendôme.

À demain peut-être.

Pour "Changeons"
Sincèrement,

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

 

Bonsoir à toutes et tous,

 

Lundi 6 août 2018, des candidats de la liste citoyenne Changeons ! Seront présents à Wéris, l’un de nos villages fleurons en Wallonie.

Le lieu prévu est la Place Arsène Soreil à partir de 18 h 30.

Vous aurez ainsi l’occasion de venir à notre rencontre sur votre bonne vieille terre wérisienne, à cette occasion, nous vous offrirons le soft-drink de circonstance.

L’enjeu pour le 14 octobre est important pour les communes du pays, mais tout particulièrement pour Durbuy, qui est entrée dans une phase de résilience qui ne vous aura pas échappé.

L’avenir ne doit pas se jouer sur les mots "on a toujours voté ainsi", ou encore, "c’est comme cela depuis longtemps, alors tant pis", "il paraît que tout va bien, donc..." Ou sur l'abstentionnisme, forme d'abandon, de démission ou de désespoir ?!

Non, 8.858 fois non, (8.858 étant le nombre d’électrices et d’électeurs du Canton). Notre liste citoyenne "Changeons!" représente une alternative novatrice comme il s'en crée un peu partout en Wallonie. C’est là une solution solide, constructive et pérenne pour enfin remettre le citoyen à la place qu’il a perdue depuis longtemps, en l’occurrence, lui rendre la parole, l’écouter et l’entendre, le repositionner au centre du débat politique local. Redonner à la démocratie ses lettres de noblesse, la retirer des quelques mains d’élus puissants pour la rendre à la population avec respect et dignité.

Aujourd’hui, le citoyen subit, avec nous, demain, il agira pour son bien et celui de toutes et tous.

J’espère vous rencontrer à ce prochain rendez-vous, pour débattre ensemble de nos objectifs communs pour l’Entité et si vous ne pouvez venir, d’autres réunions seront encore organisées et déjà prévues chaque lundi, jusqu’à l’échéance électorale.

Ayez, comme moi, confiance dans notre action, dans notre programme qui offre une vraie politique sociale, pour les jeunes, les adultes, mais aussi nos seniors (valides ou non). "Changeons !" C'est votre meilleur choix pour les six prochaines années et au-delà.

Nous ferons changer les choses selon vos souhaits, pour que Durbuy retrouve vraiment l’âme d’une Cité wallonne solide et représentative de ses habitants à la Province, à la Région, à la Nation.

Soyons à l’unisson.

Pour « Changeons »

Sincèrement,

Alain ROPPE,

Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

Je ne sais pas si vous savez, la campagne électorale est commencée depuis 15 jours.
Mais si, je vous jure.
Je n'ai pas trouvé trace d'affichage ou d'idées perdues. Pas de distribution de bonbons ou d'autres gadgets mauvais pour les dents des gosses. Rien !

J'ai cherché, je n'ai pas trouvé non plus d'environnement ( à part chez "Changeons), pas de vision d'avenir, pas de prospective, pas de lignes directrices pour un avenir serein. Rien !
Cette campagne, ne serait-elle qu'une bataille entre quelques hommes et femmes dans une fausse télé réalité : "Tout le monde veut prendre sa place".

Notre avenir, se résumerait-il à une histoire de personne et non de projets?. Philippe contre Laurence ? D'une vengeance à la Game of Thrones.

Mon espoir est que non. Les enjeux sont colossaux.
Les changements climatiques sont de plus en plus marqués, s'inscrivant dans la répétition et non dans l'incident. 
La dégradation de l'environnement est visible. Les pollutions sont de plus en plus marquées.
Il faut prendre des mesures drastiques et transformer cette épreuve en essai marqué.
Demain ! Que deviendra notre agriculture familiale devant ces défis ?


Des mesure de production d'énergies propres, de réduction des déchets, de l'anti-gaspi, amélioration de la mobilité vers une mobilité "propre".
Mais aussi des mesures favorisant les emplois correctement rémunérés, proche des habitants, dans des métiers performants, ceux de l'environnement, des développement des réseaux entre et dans les villes.
Créer une commune pour les jeunes, avec eux.
Transformer un tourisme qui spolie les habitants de leur territoire, en tourisme respectueux de nos traditions et de notre culture.

Il n'y a qu'une seule liste qui parle de démocratie, d'environnement et de ruralité.
IL est encore temps de la rejoindre. 
Bernard Adam

 

 

Bonsoir,

.

Petit rappel d'agenda : lundi 30 juillet à 18 h 30,  à Heyd, place du Village, réunion citoyenne avec des candidats de la liste "Changeons", à cette occasion, le drink vous sera proposé (uniquement 0° d'alcool).

ODJ : Discution-débat sur le programme de la liste, proposition, critique, suggestion, le tout dans une ambiance ... citoyenne bon enfant, sans chichis.

Nous espérons toutes et tous, vous y rencontrer.

.

Pour "Changeons"

Sincèrement,

Alain ROPPE,

Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

Le site consacré au programme de la liste citoyenne se trouve ici....
Nous publierons, de même, les adresses de sites consacrés au programme des autres listes pour que la publicité soit maximale pour tous.
L'information est la base de la démocratie 

 

Bonne lecture

"Lettre ouverte" Vos propos sur le mur Facebook de l'APAD
De: a.roppe <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>
A: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. <fc229905>
Date: 12-06-18 09:58:42

_________________________________________________________________________________
“Lettre ouverte“ à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Madame Georgette Lefebvre
Membre fondateur,
Vice-présidente
Administratrice de l'APAD,
71 Chainrue à 6940-Barvaux s/O.

Madame,

Il me revient de source bien informée (copie d’écran à l’appui) que vous avez, très récemment, tenu des propos bien inappropriés sur le mur Facebook de l’APAD au sujet des prochaines élections communales !
Vous condamnez des mouvements politiques durbuysiens légitimes et démocratiques en utilisant la couverture de votre association, qui, in fine, sort totalement de son objet social.
Un charmeur de serpent hindou maîtrise bien moins son pungi, que vous ne maniez la langue de l'hypocrisie.
Vos paroles donnent à penser à une forme de chantage à la misère, à une prise en otage de vos "membres", des personnes, qui pour certaines sont en difficultés intellectuelles et influençables, vous prononcez une sentence sans appel ! Votre thèse est populiste et contradictoire  avec votre mission d’aide.
Vous exercez ainsi sur vos affilié(es), à dessein, semble-t-il, une pression morale intense, en installant la crainte, voire la frayeur d'être privé d'une ressource essentielle dans leur bien-être social et le sentiment de considération qu'ils ou elles peuvent en retirer, jouer ainsi avec la peur des gens est malsain.
Ce n'est pas une attitude que l'on attend d'une gestionnaire d’ASBL à finalité sociale, bien au contraire.
D'autant que vous semblez oublier que la solution qui vous a été proposée de migrer vers les Oblats n'est, si je ne m'abuse, pas pérenne, elle demeure une alternative d'attente, les locaux que vous occupé sont par ailleurs, selon mon opinion, pour les avoir visité, bien mal adapté à votre activité, mais il est vrai que cela dépanne bien et le Collège a sans doute été sensible à votre situation à l'époque.
Mais rien, je dis bien rien, ne vous autorise à déjà présumer de votre devenir en cas de changement de majorité, les autres formations politiques en lices ont aussi dans leurs programmes, n’en doutons pas, tout un panel d'actions prévues à finalité humaine et sociale pour les plus démunis et les moins favoriser de notre commune, j'entends ici l'entité de Durbuy.
Il vous faudrait donc lire les différents programmes, avant de condamner les formations qui présenteront des candidates et candidats aux prochaines élections communales du 14 octobre 2018, avant de dresser l'échafaud comme à l'époque de la Convention.
Votre positionnement pourrait même à terme vous être préjudiciable, ce que je ne vous souhaite pas, évidemment.
Lorsque nous avons brièvement échangé quelques mots au village des associations, vous ne sembliez pas avoir un discours aussi radical, je m'en étonne.
Que vos affinités politiques soient prépondérantes vers une personne en particulier, je le respecte infiniment, mais votre position ne vous autorise pas à exercer une quelconque influence politique dans votre activité sociale, vous avez un devoir de neutralité et de réserve absolu.
Dans la foulée, vous noterez encore que l’espace Facebook de l’APAD n’est pas une tribune politique.
Je suis disposé à vous rencontrer pour débattre plus avant si tel est votre souhait.
Avec mes civilités.

Alain ROPPE,
Candidat à Durbuy, liste citoyenne Changeons !
086/21.30.05
0496/34.59.95

NB : Ce courriel sera retranscrit dans son intégralité sur les espaces Internet de :
www.changeons.be
www.pays-de-durbuy.be
http://alainroppe.be
Copie à : Divers destinataires (adresses masquées -RGPD-).

_________________________________________________________________________________    Alain ROPPE,
Candidat aux communales 2018 à Durbuy.
Liste citoyenne : Changer? Changeons!
http://www.changeons.be - http://alainroppe.be
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

C'est facile.
La liste au pouvoir qui paie un employé communal pour faire sa campagne.
Mon Dieu Comment n'y avait-on pas pensé plus tôt !
Durbuy TV est née, au frais de la commune, avec le matériel communal et les employés communaux.
Grosse pub pour le pouvoir.
La campagne va être rude ! Portera-t-on ce cas de figure devant les tribunaux à la mi-juillet ?
C'est trop tôt, mais ce n'est pas exclu. Nous allons éplucher le contenu.

"Tricher n'est pas gagner."




Bernard Adam

NB AM Lizin a perdu ses mandats il y a quelques années sur un dérapage du même type.

Si la tension ne monte pas, pas encore, les réunions de notre mouvement citoyen "Changeons!" seront désormais plus nombreuses en prévision de l'échéance électorale.

Pour le Conseil communal de la Ville de Durbuy, cela ne change rien à la routine, la prochaine rencontre des élus pour délibérer de ce qui impactera notre vie après les petites causeries, heu, pardon, il faut dire : les délibérations, je dis "causeries", car tout semble tellement prévisible, arrangé..., enfin, bref., ce sera le 13 juin à 19 h 30, local habituel, salle des mariages, dans le parc de la commune à Barvaux s/O.

L'ODJ est disponible sur ce lien.

A mon habitude, je ne ferais pas de commentaire sur le contenu, vous aurez le loisir de lire mon compte rendu dans les jours suivant l'assemblée.

Maintenant, pour le groupe "Changeons!" qui et il faut le signaler, a poursuivi ses travaux hier au soir à Grand-Han, la prochaine rencontre de travail est fixée au 11 juin prochain à 18 h 30 au parc des Macralles 83.

L'ordre du jour étant de continuer nos réflexions au niveau de l'élaboration de notre programme citoyen que nous proposerons aux électrices et électeurs, cela avance plutôt bien.

Deux jours plus tard, soit le 13 juin,  la réunion se tiendra avant le Conseil communal et devrait débuter entre 17 h 30 et 18 h 00 avec e.a poursuite des travaux sur le programme et d'éventuelles rencontres citoyennes.

Vous êtes une femme de plus de 18 ans, vous voulez vous investir pour le bien-être commun, pour vos concitoyens, pour votre Cité, il reste des places sur notre liste, rejoignez-nous, peut importe votre appartenance politique, chez nous les couleurs n'importent pas, seule la motivation citoyenne compte, elle est même essentielle.

Cela pourraît vous séduire, alors laissez un message sur cette page  ou en suivant les instructions sur ce code QR.

En vous souhaitant une bonne fin de journée sous le soleil.

Sincèrement,

Alain ROPPE,
Candidat.
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

Fin Avril, Jacques voulant éviter des centaines de kg de papier électoraux inutiles dans les boîtes aux lettres, écrivait ceci aux partis traditionnels:

Aux représentants des partis et groupements politiques de Durbuy,

Mesdames, Messieurs,

 

Les élections communales sont fixées au 14 octobre, c'est quasiment après-demain.

En préambule à cette journée démocratiquement fondamentale, l'information politique et/ou citoyenne propre à chaque mouvance sera à nouveau importante.
Cette information autorise le développement idéologique, questionne sur le passé le présent et l'avenir, interpelle la société, projette et planifie des actions-réactions-solutions ... dans un but que nous pensons identique : avancer, améliorer dans tous les domaines.

Le groupe «  Changeons ! » vous propose ainsi de participer à la création d'un concept novateur : pour obtenir une vue d'ensemble des propositions électorales, les habitants doivent posséder un panorama informatif unique, un véritable outil comparatif et d'analyse instantané.

Un document "Toutes-boîtes", commun et unique, partagé par l'ensemble des formations se présentant au scrutin, matérialiserait cet outil. Tout autre document électoral en distribution "toutes boîtes" serait alors exclu ...

Les avantages sont évidents, outre celui décrit ci-avant : mutualisation des frais, pas d'encombrement des boîtes aux lettres et gaspillage évité.

Bien entendu, l'aspect pratique doit être mis au point en respectant une égale surface d'expression. Une première idée jetée ? Un document A4 de 16 pages, 4 pages pour chaque formation connue à ce jour...

 

Nous sommes certains qu'à l'avenir ce système fera autorité et bénéficiera à la démocratie et à l'environnement ...

Nous serions particulièrement heureux de recevoir un écho positif en retour !

On tente l'expérience ?

A vous lire, bon premier mai !

 

 

A ce jour, nous avons reçu un refus d'Ecolo et 2 "non réponses" de Commune Passion et CDH

Décidément la gestion des deniers publics en bon père de famille, ce n'est pas pour demain.

Changeons ? Changer !

 

 

(Réponse d'Ecolo: extrait sans les noms

Hello,

J'ai pu parler de la proposition avec Claude ce soir à l'issue du Bureau de Campagne provincial.

Pour lui, c'est tout à fait irréalisable pour trois raisons principalement :

- CC ne peut être le coordinateur du projet ( manque de neutralité);

- un écrit, pour être lu, devra être bref. Donc risque de trahir les idées des programmes respectifs;

- au cours d'une élection, tout est fait pour séduire et pour se distinguer des autres. Limiter la promotion à une seule publication est intenable : un candidat pourrait toujours, au sein de son "enveloppe", promotionner ses propres idées...

Voilà qui alimente une position ...défavorable.)

 

 

Bonjour,

Déjà demain 14 mai à 18 h 30, "Changeons!" Se réunira à l'adresse habituelle au parc des macralles.

ODJ : poursuite des travaux sur le programme pour les prochaines élections et divers.

Une réunion du groupe est également prévue dans le parc de la commune 1 h 30 avant le prochain Conseil communal qui se déroulera le 23 mai.

Ni l'heure ni l'ordre du jour ne sont connus pour l'instant.

Les informations complémentaires seront communiquées dès qu'elles nous parviendront.

Bon dimanche,

À demain pour certains et certaines.

Sincèrement,

Alain ROPPE,
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

 

Bonjour,

 

Dernière minute (ou presque…), les membres de la liste citoyenne “Changeons !“ se réuniront le 23 avril prochain à 18 h 30 au local habituel, au parc des Macralles.

 

ODJ, poursuivre la construction du programme du mouvement, et relatif à l’échéance électorale communale d’octobre 2018.

 

.

Sincèrement,

Alain ROPPE,
Fixe 086/21.30.05
GSM 0496/34.59.95

.

.

                                                                                                                                         

Heureux de vous retrouver toutes et tous,

Dans 12 mois, jour pour jour, le 14 octobre 2018, l’électeur belge sera appelé aux urnes.

Une autre date,  le 27 mars 1948, ce jour-là, les citoyennes belges ont obtenu le droit de vote, ainsi que l'éligibilité.

Enfin et plus simplement, l’année 1991 est très importante pour les jeunes femmes âgées d’au moins 18 ans. Elles peuvent depuis lors, se présenter aux élections communales, bravo.

Une avancée significative dans le paysage politique belge, tout particulièrement pour nos villes et communes.

Vous le découvrirez au fil des lignes, cet article s'adresse plus particulièrement aux lectrices, mais  l'appel est tout aussi pertinent pour les messieurs.

Femmes et jeunes filles de Durbuy, la liste Changer? Changeons! A besoin de vous.

Ne dites pas que la politique n'est pas votre affaire, car elle l'est de toutes et tous, qu’on le veuille ou non, aujourd'hui plus que jamais, c'est le moteur de notre fonctionnement socio-économique, et ce n’est pas peu dire.

Il n’y a pas à savoir si l’on est capable, il suffit d’en avoir la conviction, car :

Qui mieux que la femme pour parler des problématiques scolaires, de la natalité, de la petite enfance.

Qui mieux que la femme pour parler de l'égalité hommes/femmes sur le plan salarial, sur l'accès à certains emplois, à certaines fonctions.

Qui mieux que la femme pour parler du sexisme, de la contraception, de l'IVG, de l'abus sexuel, du harcèlement dans la rue, au travail, et peut-être même dans la sphère familiale.

Oui, qui mieux que la femme pour dire tout cela, qui connaît mieux ces sujets et d’autres, souvent graves, que la femme ou la jeune demoiselle, celle que vous êtes et qui me lisez aujourd'hui.

Qui mieux que vous est capable de représenter la citoyenne libre et indépendante qu'au fil des ans vous êtes devenue, grâce à des combats politiques pénibles, acharnés, qui ont, au final, eu raison de la vieille école aristocratique et de la bourgeoisie dominante, qui menait les hommes aisés au-devant de la scène, et confinait les mères et épouses au foyer, et les fiancées à la maison familiale.

Désormais, cela est d'un autre âge, vous pouvez, vous devez, vous faire entendre, nous vous en donnons l'occasion, rejoignez Changer? Changeons!, car l'avenir est en marche, il ne faut pas l'oublier.

Cette décision, vous vous devez de la prendre, sinon pour vous, mais pour vos enfants et les leurs,  c'est d’une importance capitale pour votre cité.

Changer? Changeons! Innovera positivement votre commune, notre Durbuy, dans le respect de nos traditions, de notre culture et de notre ruralité, si importante dans la vie économique de l’entité.

Cette liste doit être votre choix d’engagement pour faire entendre vos soucis et vos revendications.

Dépasser vos craintes, votre éventuelle timidité, rejoignez-nous aujourd’hui, maintenant, valides, handicapés, personnes âgées, toutes et tous unis dans une parfaite égalité où la différence n’a pas sa place.

Chez nous, pas de chefs, pas de petits soldats, pas de passe-droit, pas de riches, pas de pauvres, justes des femmes et des hommes, main dans la main sous l’idée commune d’une réelle démocratie participative et citoyenne.

Personne sur cette Terre n’est maître du destin, mais chacun l’est de ses choix.

Durbuy doit retrouver son identité, ses racines, son patrimoine, ces trois éléments essentiels qui aujourd’hui lui échappent petit à petit, et vous en êtes consciente sans oser vraiment vous l’avouer.

Rassemblons-nous autour de Changer? changeons!

Nous ne vous demandons pas de modifier vos idées politiques, nous ne vous demandons pas de troquer vos opinions, bien au contraire, nous vous demandons simplement de faire entendre votre pensée et vos aspirations pour que demain puisse être changé, et que nous le changions ensemble au travers d'une nouvelle vision politique, plus citoyenne, plus proche du terroir,  plus soucieuse de la ruralité, plus à côté des gens, dans une démarche collective ou l'électeur ne sera plus simplement et uniquement intéressant le mois avant le scrutin et le jour de celui-ci.

Nous voulons que, sur un pied d'égalité, les femmes et les hommes de Durbuy retrouvent une harmonie de vie en bousculant l'establishment ancestral, en ouvrant la voie à une politique réaliste, mais surtout réalisable dans le fond et la forme. Nous voulons pour Durbuy des lendemains qui chantent vraiment, une politique qui relève les enjeux vitaux pour la population, une accessibilité au logement redevenue acceptable, notamment pour les moins favorisés, une mobilité revisitée donnant plus de souplesse aux déplacements des personnes éloignées des centres, des accès privilégiés aux ressources multiples aux activités sociales, sportives et culturelles, tant pour les valides que les handicapés ou les personnes âgées, l’école est également au centre de nos préoccupations, et tout particulièrement pour les enfants habitants au loin.

Nous voulons qu'à Durbuy émerge la nouvelle graine d'une citoyenneté commune et communale trop longtemps oubliée, mais enfin retrouvée. Le terreau est présent, c'est Changer? Changeons!

Nous voulons qu’en 2024, les gens disent : Durbuy, mais oui, c’est un exemple à suivre.

Notre province à une ardeur d’avance, vous le savez, et toutes et tous, solidairement uni, pouvons faire que Durbuy ait désormais une longueur d’avance, à la ville comme à la campagne, dans les bureaux, les magasins, les prairies, les restaurants, les écoles… Partout où les citoyens travaillent et vivent, partout où nos enfants apprennent et grandissent.

Le défi est d’importance, nul ne l’ignore, mais nous pouvons, nous devons le gagner avec la force de nos convictions, et de notre détermination à faire mieux, toujours mieux.

L’eau est source de vie, la femme est source de la continuité de la vie, mais elle est aussi source d’espoir pour les générations futures.

Sans vous, les femmes, rien ne sera vraiment possible, vous êtes indispensables et avec vous, nous aurons six ans pour prouver que nous avons raison aujourd’hui, que notre rêve n’est pas une illusion, mais qu’il est bel et bien l’unique solution initiatrice d’un renouveau durable pour notre si belle Cité, nos campagnes et la population de l’entité, car avec vous les femmes, vos expériences et vos sensibilités, avec vous à nos côtés, tous les possibles deviendront des réalités.

Réunis dans la même liste, en dépassant les clivages des couleurs, de la droite ou de la gauche, nous serons forts, car cela aussi vous le savez, l’union fait la force.

N’oubliez jamais que Durbuy, ce n’est pas seulement la vieille ville, c’est une gigantesque entité de presque 12.000 âmes, et c’est pour toutes ces personnes de la quarantaine de villages et hameaux qui constituent notre commune que nous nous engageons, du fond de notre cœur, au plus que politiquement correct, nous voulons vous assurez d’un politiquement efficace.

Changer? Changeons! C'est aussi simple que ça !

Changer? Changeons! La confiance a enfin un nom.

Et nous serons 21 sur la liste du 14 octobre 2018, dans un an tout juste, vous savez, ce fameux jour où il faudra vraiment nous faire confiance lorsque vous serez dans l’isoloir.

Puisque le changement est inévitable, alors, changeons !

Merci de m’avoir lu.

Alain ROPPE,

Candidat aux élections communales Durbuy 2018.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.changeons.be

Inscription, renseignements : Vous pouvez nous contacter par mail :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                     

                                                                            Les candidats de la liste (partielle) « Changer ? Changeons ! »

                                                                                               Pour les élections communales 2018

                                                                            Jacques Ninane, Bernard Adam, Audrey Simon et Alain Roppe.

 

Bonjour,

Le temps semblait menaçant en début de journée du 13 juillet dernier, mais fort heureusement, pour Bernard Adam de l'ASBL “Pays de Durbuy“, il était devenu radieux en fin de journée, et c'est sur le coup de 17 h 30, sous un soleil presque de plomb, que lui est quelques-uns de ses compagnons de route sur le chemin de la politique communale, ont établi pour 2 petites heures, leur quartier en plein air, aux coins de la rue de Rome et du Chemin du Hasard à Durbuy (Rome).

Lieu hautement symbolique pour eux, car c'est un peu de là que l'initiative de créer une liste citoyenne pour les élections communales 2018 est née, en fait, le plan gigantesque de Marc Coucke pour Durbuy est certainement ce qui à déclencher l'idée de la chose, qui désormais à pris tournure et est formellement officialisée.

C'est en effet le 13 juillet que la liste encore partielle, pour l’échéance électorale en 2018, a été présentée à la presse, je vous indiquerais deux ou trois liens en fin d'article.

Si l'ambiance était bonne, les coucke, pardon, les couques au miel, fabriquées pour l'occasion par Bernard Adam étaient plutôt dures, un avant-gout de ce que sera indubitablement la mission que les candidats de  la liste "Changer ? Changeons !" ce sont fixés, mais après tout,  gagner sans difficulté ne serait méritant.

Durbuy à un besoin urgent de retrouver une protection de son patrimoine environnemental, de redynamiser sa démocratie en y impliquant d'avantage le citoyen, mais aussi de redéfinir la ruralité dans une cohésion sociale et citoyenne qui plaisent à toutes et tous, vivant sur l'entité, ou venant en simple ami ou amie touriste.

Durbuy possède depuis des siècles une incomparable structure paysagère et forestière, pouvons-nous rester impassibles devant ce qui se passe aujourd'hui ?

Mais non, c'est la seule réponse raisonnée possible.

Durbuy, n’est pas à vendre.

Le discours politique actuel n'est que de l'enrobage pour faire passer une pilule amère, certains(es) ne s'y trompent pas.

Ce que nous voyons maintenant n'est que le début d'un plan beaucoup plus vaste pour faire de Durbuy un gigantesque terrain de jeux pour personnes aisées, j'ose le terme, car nous sommes loin des 2€ pour un tour de manège, par ailleurs, de manège, nous risquons de reparler dans un certain temps.

Le véritable but avoué, c'est de ne rien dire, tout est cadenassé, le silence radio sur le projet, mis à part quelques éléments flagrants qui sont annoncés à grand renfort de médiatisations, de sourires et de promesses douteuses.

J’entends susurrer que nous sommes contre Marc Coucke ! C’est inexact, après tout, ce n'est pas la guerre, nous sommes des adultes, nous avons la capacité de réfléchir autrement qu'avec des milliards pleins les poches, voilà tout,  alors dire que nous ne partageons pas sa vision pour notre cité, son monopole, que nous ne vendons pas notre âme, voilà ce qu’est précisément la vérité.

Et nos aspirations pour notre commune sont bien plus citoyennes et volontaires que je ne peux l'expliquer en quelques lignes seulement.

Dans une bonne dizaine de jours, les candidats de la liste tiendront une réunion publique où ils se feront un plaisir de vous répondre.

L'heure et le lieu précis seront communiqués sur ce site sos-durbuy.be, sur pays-de-durbuy.be, sur  changeons.be et sur Facebook (divers murs) qu’en principe, vous connaissez déjà fort bien.

Aider nous à croire que demain sera meilleur, et qu'il est possible de changer, que tous et toutes, unis(es) pour Durbuy, nous réussiront et changerons le profil politique en place depuis des lustres et qui détient un bilan, certainement positif à bien des égards, mais terriblement négatif pour l'environnement, la ruralité, les petites gens en difficultés, les pensionnés qui dépendent de la "Grappa", mais aussi le futur de nos enfants, l’avenir de nos ados.

Un collège qui n'est pas à l'écoute des problèmes humains des citoyens est quelques parts en mode de démobilisation. Cela est inacceptable.

Il est vital qu’une véritable démocratie participative citoyenne émerge des urnes en 2018, et de cela vous, les habitants de la ville et de ses villages, êtes capable de mettre en place en choisissant vos élus dans la liste « Changer ? Changeons ! », la seule véritable alternative possible à une vie meilleure à Durbuy.

Dans l’impatience de vous revoir,

Alain ROPPE.

 

Crédit photo : l'avenir.net

Artcle libre : La Meuse Luxembourg

Voici le moment de se lancer.
Quelle liste pour quelle démocratie ?
Si vous avez des commentaires ou si vous vous sentez l'âme d'un(e) candidat(e), via cette adresse mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une liste représentative des habitants, sans tabou et sans concession.

21 personnes

--------------- dont

11 femmes et 10 hommes

---------------- dont

7 moins de 30 ans

6 entre 30 et 45 ans

8 entre 46 et 60 ans

-------------- dont

1 habitant(e) issu(e) de l'immigration (européenne ou autre)

3 habitant(e)s néélandophone

17 habitant(e)s francophones

------------------ dont

13 salariés/pensionnés

8 "autres"

--------------- dont

2 habitant(e)s souffrant d'un handicap physique

 

Changer ? Changeons !

 

 

 

 

 

 

 

Élection, listes et candidats.


Tout le monde doit pouvoir être  candidat aux élections communales. Moi, mon voisin, ma sœur, ce serait le bonheur.
Mais tout le monde n'a pas le temps, tout le monde n'est pas motivé par le service aux autres.
Ça réduit fortement les candidats.
Tout le monde doit pouvoir voter.
Tous les habitants de 18 ans et plus qui séjournent dans la commune depuis plus de 12 mois doivent voter
La "gouvernance" ça les regarde également.
Le principe reste.

La présence de partis politiques est un frein démocratique.
La population ne peut voter que pour les candidats des partis qui ne sont pas choisis pour leur compétence mais pour leur côté sympa, appartenant à un groupe déterminé etc.afin de faire un "maximum de voix et devenir chef".
Cette situation exclu toute idée nouvelle. Le formatage "politique", la corruption des idées, le clientélisme qui est une forme de corruption,  font merveille.
L'absence de projets, tous partis confondus lors des dernières élections en sont la preuve.

Dans un premier temps il faudra faire avec.
Afin de faciliter l'arrivée de nouveaux élus et de nouvelles idées nous pourrions commencer par:

  • Faciliter de nouvelles listes grâce au parrainage systématique par les anciens élus
  • Favoriser les listes incomplètes.
  • Créer un service  d'aide communal aux nouveaux candidats pour qu'ils s'y retrouvent dans la jungle législative.
  • Accepter et pousser les listes jeunes.
  • Accepter et pousser les listes citoyennes
  • Rendre possible (ou obligatoire) les rencontres entre "candidats" et citoyens pour parler de l'avenir, des programmes et des projets de chacun

Dialogue, partage d'informations doivent être nos maîtres mots

Référendum.

Premier pas vers la démocratie directe, le référendum. Il doit devenir une composante de la démocratie à Durbuy
Grand mot lorsqu'il s'agit de communes rurales, c'est une des manières de demander l'avis à la population sur un ou des sujets donnés.
La question doit être claire et inclure la description du problème.
Par exemple: monsieur X veut installer une éolienne de moyenne puissance dans son jardin. Avant d’engager des frais, monsieur X désire connaître l'avis de ses voisins et des habitants de son village.
Son projet est de mettre une éolienne dans sa propriété et de ristourner la moitié de la production d'électricité au habitants qui le désirent.
La question n'est pas : "Monsieur X désire mettre une éolienne de moyenne puissance dans son jardin oui-non"
mais "Monsieur X veut mettre une éolienne de moyenne puissance dans son jardin et ristourner la moitié de sa production à ses voisins oui-non"
Il doit être organisé préalablement à tout engagement des élus et du demandeur.
Il pourra être organisé conjointement via des versions papiers ou électronique via le site de la commune et la carte d'identité électronique.

Quand organiser une consultation populaire ?
Chaque fois qu'un projet modifie le cadre de vie des habitants (ou d'une partie) d'un village d'une façon irréversible ou durablement: infrastructure en général, lotissement, projet immobilier, projet touristique...
Chaque fois qu'un projet citoyen destiné à améliorer  la qualité de vie voit le jour,afin qu'il soit discuté, accepté et amélioré par le reste de la population avant tout engagement. L'acceptation le rend prioritaire pour les politiques.Chaque fois qu'une pétition est engagée et recueille plus de 50 signatures du voisinage. Le sujet doit être débattu.

Le risque est de voir ce type de consultation se multiplier et de lasser les habitants. C'est le risque démocratique. Mais le rique positif est aussi de former une relève politique pour les élections suivantes.
C'est aussi une manière de dire aux élus: "il faut dialoguer, rencontrer, partager les informations avec les habitants"
Votre rôle n'est pas de décider "à la place de",  mais de mettre en oeuvre ce que la population désire.
A vous de mettre votre compétence en avant si vous avez des réserves à émettre.

 Les commissions consultatives

Les commissions consultatives doivent être généralisées. Elles doivent rester "populaires" et les membres doivent être choisis par les habitants.
Le scandale de la CCATM à Durbuy, une vrais fausse commission consultative dans la majorité des membres sont CDH (Dont une  bonne partie sont des élus)
Chaque commission doit traiter transversalement des problématiques aussi différente que la mobilité, les infrastructures, la biodiversité, l'emploi etc.
Les avis sont communiqués aux habitants via le site internet de la commune.
Ces commissions peuvent être demandées par les habitants et n'exister que pour un seul avis sur un seul problème.