On a entendu à plusieurs reprises Madame Le Bussy dire que la commune de Durbuy n'était pas "si mal gérée que ça".
Nous ne sommes pas d'accord avec cette position. La commune de Durbuy est une commune fragile, un espèce de château de cartes dont elle n'est plus maître.
Par exemple, les APE: Aide Promotion Emploi

Les APE sont des aides régionales à l'emploi existant sous forme de points. En 2018, un point vaut 3093,70 €.
Ces aides sont destinées aux emplois non-marchands et aux pouvoirs locaux. 
Ces points vont de pair avec une réduction des charges patronales.
Lorsqu'on engage un chômeur complet, la région paie une partie du salaire. 
Le nombre de points attribués sur chaque "tête" varie de 2 à 12 pt.

La région souhaite réformer complètement le système actuel.
Ces aides ont des effets pervers sur les emplois et coûte cher. 
Il y en a 4 principaux. (d'autres également, mais il faudrait un livre pour tout développer)

  • Les pouvoirs locaux et le non-marchand ont tendance à n'engager que des demandeurs d'emploi pour avoir les points APE. C'est devenu une condition, que dis-je la première condition, pour engager un travailleur. Peu importe ses compétences.
  • Les employeurs ont tendance à sous-payer "ces chômeurs mis au travail" et à penser qu'ils sont interchangeables. Ils constituent un capaital (points) et non plus une (res)source de connaissance.
  • Les Points APE utilisés sans modération rendent les services (employeurs) fragiles. Les sommes versées par la région deviennent trop importantes pour que les pouvoirs locaux et/ou le secteur non-marchand puissent s'en passer pour fonctionner.
  • Les points APE tirent le degrés de qualification des travailleurs vers le bas.

On pourrait ajouter une perte d'autonomie décisionnelle de la commune par rapport à la Région.

À Durbuy, on cumule les 4 effets pervers, bien plus qu'ailleurs avec une tare en plus, ces emplois sont permanents, non liés à des projets temporaires.
Quels sont les services communaux concernés : En majorité les services sociaux, PCS, régies communales, ADL, CPAS, enseignement communal. Etc
Le non-marchand : socio-culturel, santé, action sociale, Syndicats Initiatives Tourisme, OCTD, COD. etc.
Voici les chiffres (auxquels il faut ajouter la baisse des charges sécurité sociale patronale)

     Valeur du point Nombre de projets Nombre d'employeurs Nombre de points Valeur  Total Commune
Durbuy Pouvoirs locaux  3093,70 17 3 416 1.286.979,2 €  
  Non Marchand   20 19 575 1.778.877,5 € 3.065.856,7 €
Somme-Leuze Pouvoir Locaux   6 2 151  467.148,7  
  Non Marchand   4 3 51  157.778,7  624.927,4
Hotton Pouvoir Locaux   12 2  210  649.677  
  Non Marchand   11 6  262  810,549,4  1.460.226,4
               
               

La question qui se pose est la suivante: Que vont devenir les travailleurs "APE" si les Points APE sont réduits ou disparaissent
Question subsidiaire/ Que resterait-il comme services communaux dans ce cas ?

Réforme au 1er janvier 2019....

Bien gérée la commune ?. Faut être vite content.e !

 

Bernard Adam